École des Courses Hippiques AFASEC

Prenez les rênes de votre avenir et rejoignez l’École des Courses Hippiques et ses formations cheval.

L’OFFRE DE FORMATIONS CHEVAL DE L’ÉCOLE DES COURSES HIPPIQUES

Des formations initiales en statut scolaire pour les jeunes dès 14 ans

Des formations en apprentissage, accessibles à n’importe quel moment dès l’âge de 16 ans jusqu’à 29 ans

Des formations courtes et longues pour tous

UNE ÉCOLE ET DES FORMATIONS
AUTOUR DU CHEVAL
OUVERTES À TOUS

École des Courses Hippiques AFASEC

Travailler quotidiennement en compagnie de chevaux d’exception et appartenir au monde des courses, c’est l’avenir que propose l’École des Courses Hippiques. Nous proposons une offre de formations ouverte à tous :

  • des formations initiales en statut scolaire, dès l’âge de 14 ans.
  • des formations professionnelles en apprentissage, dès l’âge de 16 ans et jusqu’à 29 ans.
  • ainsi que des formations pour adultes, de courte ou longue durée, dans le but d’acquérir ou de développer de nouvelles connaissances ou encore pour une reconversion professionnelle dans le monde des écuries de courses de chevaux.

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ POUR ACCÉDER À DES MÉTIERS QUALIFIÉS DANS UNE ÉCURIE DE COURSES

cavalier d'entraînement

L’École des Courses Hippiques vous accompagne dans votre parcours, quel que soit votre âge ou votre parcours scolaire ou professionnel. Nos formations sont ouvertes à tous. Nos équipes vous proposent un accompagnement personnalisé afin de répondre à vos besoins.

En contrat avec le Ministère de l’Agriculture et les conseils régionaux, nous assurons la formation aux métiers du cheval et plus précisément ceux des écuries de courses. Nos formations sont diplômantes et garantissent l’accès à des métiers hautement qualifiés : cavalier d’entraînement, lad-driver, jockey de galop, driver ou jockey de trot, garçon de voyage, premier garçon, entraîneur

A tous, l’École des Courses Hippiques offre une formation concrète afin d’exercer un métier de passion dans un secteur en plein emploi !

Logo-ecole-quadri
école jockey

L’École des Courses Hippiques AFASEC :
une école de jockey ?

 

L’École des Courses Hippiques AFASEC forme des professionnels au métier de cavalier d’entraînement dans le trot et le galop. Avec de l’expérience et une bonne maîtrise de ses capacités physiques, certains pourront peut-être prétendre à une carrière de jockey.

La discipline du trot, disposant d’une organisation moins différenciée que dans le galop, il est plus facile d’accéder à une pluralité de fonctions et ainsi exercer ses compétences sur les hippodromes. Bien que le métier de jockey soit le plus plébiscité par les apprenants, de nombreuses perspectives d’évolutions sont possibles. En effet, il est possible d’évoluer vers plus de responsabilités notamment avec les métiers de premier garçon, de garçon de voyage ou encore d’entraîneur. Des métiers tout aussi passionnants qui participent pleinement à la réussite d’un cheval.

Faut-il être cavalier pour s’inscrire
à l’École des Courses Hippiques AFASEC ?

Pour s’inscrire à l’École des Courses Hippiques AFASEC, il n’est pas forcément nécessaire d’être cavalier. Dans nos campus, nous accueillons des jeunes avec ou sans expériences équestres, du débutant au confirmé. Savoir monté à cheval ne constitue pas un critère d’admission. Nos formations sont conçues afin de vous permettre d’obtenir les compétences nécessaires afin de monter et entraîner des chevaux de courses. Nos formateurs, issus du milieu, sont en mesure de vous apprendre les rudiments du métier et ainsi vous permettre de manipuler et monter des chevaux.

Une école d’équitation?

L’École des Courses Hippiques AFASEC est une école permettant d’accéder à des métiers en contact avec les chevaux. Contrairement aux écoles d’équitation ou au centres-équestres, notre école est dédiée et spécialisée dans la pratique de la monte en courses et aux métiers des courses hippiques.

cavalier
Mickaelle Michel a commencé par l’équitation classique avant d’intégrer l’École des Courses Hippiques. Elle est aujourd’hui une célèbre femme jockey. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir des galops pour intégrer nos formations.

6 bonnes raisons de rejoindre l’École des Courses Hippiques AFASEC

Les 6 bonnes raisons de rejoindre l'École des Courses Hippiques

Témoignages – #MADEINAFASEC

Par le biais de portraits et de témoignages, découvrez l’École des Courses Hippiques et le domaine des courses hippiques à travers le regard de nos apprenants que ce soit dans le milieu du trot ou du galop. Une immersion totale pour en apprendre plus sur les métiers des courses et les formations permettant d’y accéder.

Tamara, le trot dans la peau


13 ans – campus de Cabriès – Spécialité : Trot

Bien qu’ayant un beau-père entraîneur de trotteurs, Tamara a connu l’École des Courses Hippiques par le biais d’un salon « Je me suis rendu à Equita Lyon en novembre 2018, j’ai vu le stand et, après avoir été renseignée, j’ai pris la décision d’entrée au sein de campus de Cabriès«  . Pour Tamara l’avenir ne fait aucun doute  » depuis l’âge de 4 ans je veux faire ce métier « . En classe de 4e actuellement, elle entrera au service de Mr Briand à la rentrée prochaine et souhaite  » faire un Bac par la suite « . Si elle est encore trop jeune pour courir en courses officielles (il faut avoir 16 ans), elle a déjà de l’expérience en compétition « depuis 1 an et demi et grâce à l’intermédiaire de mon beau-père, je participe à des courses de poneys… au galop ! « . Si on lui demande quel est son rêve, comme beaucoup de jeunes désirant être jockey au trot elle répond «  gagner des courses et pourquoi pas le Prix du Cornulier !« . C’est tout ce que l’on peut souhaiter à cette jeune plein de détermination.

Matéo, au galop à l’assaut des pistes

Portrait Matéo

14 ans – campus de Gouvieux – Spécialité : Galop

A 14 ans, Matéo cavale au galop, c’est désormais son quotidien, un choix réfléchi que rien ne semble altérer. Très jeune, il envisage de se former à un métier dans le domaine équestre. Mais comment? Un passage sur le site Internet de l’École des Courses Hippiques sera le premier geste déterminant dans le destin professionnel de Matéo. « Je ne savais pas que l’AFASEC et l’École des Courses Hippiques existaient. Mais dès que je l’ai su, j’ai souhaité m’inscrire.  « Après un stage, Matéo choisit le galop. Il aime la vitesse et prend plaisir à décrire les journées de travail chez son patron Hector de Lageneste  » Le matin on commence à 6h et on monte 4 lots jusqu’à midi. Un lot correspond à un cheval. L’après-midi c’est repos jusqu’à 17h puis on revient à jusqu’à 18h. On met le foin on nourrit et on soigne les chevaux. Côté école, je ne sais pas encore si j’irai en CAPA ou en filière Bac. J’aime bien l’alternance : 3 semaines de stage, 4 semaines de cours et 2 de vacances. » Matéo a de l’ambition :  » je serai jockey d’obstacle « . Il n’est pas permis d’en douter !

Esteban, à « trot » en vouloir on finit par réussir

Portrait Esteban

14 ans – campus de Graignes – Spécialité : Trot

En classe de 3ème Enseignement Agricole, Esteban, 14 ans, sera driver. Le trot c’est son affaire : « J’ai rencontré un entraineur qui m’a fait atteler mon premier cheval quand je devais avoir 7 ou 8 ans. » Le garçon se démarque un peu des copains, il sait déjà qu’il fera de cette passion un métier. L’entraineur qu’il a rencontré lui a parlé de l’AFASEC, mais il faut attendre la 4ème avant de pouvoir y entrer. Esteban franchit finalement les portes de l’École des Courses Hippiques en classe de 4ème Enseignement Agricole. « Cet été je suis allé pendant un mois chez un autre entraineur Michel Charlot. En janvier 2020, je ferai un stage dans cette écurie de courses de trot. ». Quand on est driver, on guide et on montre l’exemple, cela va de soi. C’est une notion qu’Esteban a bien intégrée : « A l’École des Courses Hippiques on apprend à bien s’occuper des chevaux, c’est la base. Je vais tout d’abord poursuivre mon cursus scolaire en CAPA. Quand j’aurai terminé ma scolarité ici, j’espère intégrer le campus de Boissy-Saint-Léger à Grosbois. Ce centre d’entrainement de chevaux trotteurs est très réputé. »

Mathilde passe l’obstacle de la reconversion avec panache

Formation pour adultes École des Courses Hippiques AFASEC

Spécialité : Galop

Amoureuse des chevaux depuis son enfance, Mathilde vit sa passion grâce à ses deux chevaux. Elle choisit de faire une scolarité classique en filière scientifique et ambitionne de devenir vétérinaire : « Je voulais être vétérinaire et me spécialiser dans l’ostéopathie équine. J’ai dû passer par une 1ère année de médecine qui m’a complètement dégoûtée des études ! J’ai fait le concours du 1er semestre et après, je n’en pouvais plus. Je me rendais bien compte que ce n’était pas pour moi ». La remise en selle se fera de façon fortuite. « C’était un dimanche, en 2016, mes parents regardaient la télévision et plus précisément un reportage sur l’AFASEC et l’intégralité de ses campus nationaux. Mes parents m’ont dit « tiens Mathilde c’est pour toi ». « Moi, les chevaux de courses, je ne connaissais pas trop, mais mes parents m’ont encouragé à aller me renseigner et on m’a proposé de rentrer en formation adultes. Cette école m’a permis de reprendre confiance en moi. » Le premier stage de Mathilde se fait chez Xavier Thomas-Demeaulte à Mont-de-Marsan et se passe très bien. Diplômée, l’entraineur décide rapidement de l’embaucher en CDI en tant que cavalière d’entrainement.

Reportage : immersion à l'École des Courses Hippiques AFASEC

Reportage : histoire de passion

Nous contacter









    CabrièsGouvieuxBoissy-Saint-LégerMont-de-MarsanGraignes




    « Les champs annotés d’un astérisque sont obligatoires et les données collectées par l’AFASEC afin qu’il soit fait suite à votre demande sont traitées conformément à la politique de protection des données à caractère personnel des internautes et prospects accessible ici ».